Pièces de Coléoptères / Beetles coins

Pendant qu'Aristote étudiait le monde vivant, y compris les insectes, d'autres Grecs de l'Antiquité collectaient probablement des pièces de monnaie de leurs ancêtres. L'étude des insectes et des pièces de monnaie est probablement tout aussi ancienne. Le lien direct entre les deux domaines apparemment sans rapport est encore plus ancien. Parmi les toutes premières vraies pièces de monnaie, de petits morceaux d’electum (mélange naturel d’or et d’argent) émis à la fin du VIIe siècle av. J.-C. sont ceux qui représentent des coléoptères, des abeilles et des scorpions.

La numismatique est l'étude des pièces de monnaie, des devises, des médailles et des jetons. Au cours des dernières années, la collecte par «sujet» est devenue populaire. Les collectionneurs se spécialisent dans les animaux, les navires, les personnages célèbres, etc. Il est naturel que quelques individus dévoués aient poursuivi une démarche entomologique. En utilisant le concept plus large d'entomologie, les arachnides peuvent être inclus.

Les Grecs anciens ont produit les pièces de monnaie les plus belles de l'histoire artistique. Ces chefs-d'œuvre miniatures représentaient des dieux et des déesses, des scènes mythologiques, des portraits et des animaux, y compris des insectes. Dans certains cas, l'insecte faisait partie intégrante de la conception. Les sujets entomologiques incluent les abeilles, les coléoptères, les papillons, les cigales, les fourmis, les sauterelles et les mantis de proie.

Dans certains cas, il est facile de discerner le motif de la représentation d'un insecte. Par exemple, l’abeille domestique était un symbole sacré d’Artemis dont le centre de culte était Ephèse. Les abeilles sont apparues comme l'élément principal du dessin des monnaies d'Éphèse pendant près de six siècles. Dans d'autres cas, l'insecte peut avoir une connotation mythologique. Par exemple, une sauterelle sur le dos d’un lion étranglé par Hercule peut être une double référence à la bataille d’Hercule avec un lion et à la libération de son mont. Oeta de sauterelles. D'autres représentations d'insectes sont de petits éléments incongrus de dessins de pièces de monnaie et sont censées être des symboles des familles ou des dirigeants locaux responsables de la frappe des pièces. Il existe un peu plus de 300 types de monnaies grecques anciennes illustrant des insectes et des arachnides.

Le déclin du pouvoir grec et la montée de la République et de l'Empire romains ont entraîné un déclin de la place des insectes sur les pièces de monnaie. Aucune pièce de monnaie romaine n'a d'insecte comme élément de conception principal; cependant, les insectes sont fréquents sous forme de petits symboles sur les pièces de monnaie de la République romaine avant 44.B.C. Environ 200 types de pièces de monnaie républicaines romaines représentent des insectes. La venue de l'Empire romain après Jules César représente la disparition presque totale des sujets entomologiques sur les pièces de monnaie. Quelques-unes des colonies romaines des anciennes régions grecques représentaient des scorpions, une pièce de monnaie occasionnelle d’Éphèse décrivait encore une abeille et certaines pièces de zodiaque de l’égyptienne Alexandria comprenaient un scorpion. Après environ 200 après JC, l'éclipse entomologique était presque totale. Pendant 140 ans, jusqu'au 16ème siècle, la panne s'est poursuivie. Briser ce schéma, c’est seulement quelques symboles obscurs du pèlerin en plomb du 12ème siècle trouvés en Turquie. Ils viennent probablement d’Éphèse et représentent une abeille grossière.

La Renaissance qui a commencé au 15ème siècle a eu un effet profond sur la monnaie. Après plus d'un millénaire de relégation dans un milieu d'échange utilitariste, les pièces de monnaie sont redevenues des sources d'expression créative. Parmi les autres changements, citons le développement de médailles (disques métalliques ressemblant à des pièces sans valeur monétaire) et de jetons (substituts non officiels aux pièces généralement émises par les marchands). Cependant, les insectes n’ont jamais retrouvé l’importance qu’ils ont acquise dans le monnayage et l’art grec classiques. Leur apparition sur de vraies pièces de monnaie est un événement rare jusqu'à nos jours. Au cours des cinq derniers siècles, moins de 100 types de pièces différents ont représenté des insectes. Ce n'est que ces dernières années, avec l'engouement croissant pour les pièces d'actualité, que plusieurs pays ont émis des pièces illustrant des insectes. Celles-ci sont liées aux thèmes de la conservation de la faune. De même, les insectes sont des éléments récents de la monnaie de papier.

Alors que les vraies pièces de monnaie ont été un support assez peu fréquent pour les thèmes entomologiques, les médailles et les jetons ont été variés et riches. Ces objets ne sont pas soumis aux contraintes bureaucratiques des pièces et sont souvent très originaux et artistiques. Ils ont souvent un but de propagande. Le thème de loin le plus fréquent est la ruche et les abeilles. Même après l'invention de la ruche en bois moderne, le vieux skep en paille continue à être représenté sur les médailles et les jetons. Le message est généralement le suivant: «L’industrie a ses récompenses», comme l’indique un jeton commercial britannique du XVIIIe siècle. La ruche fait partie du blason de l’Utah et apparaît souvent sur les médailles et les jetons de cet État. Depuis l'Antiquité, le papillon symbolise la mort et la résurrection. Il apparaît sur les médailles relatives à la mort des rois et autres personnages célèbres. Des sauterelles apparaissent sur plusieurs médailles allemandes en relation avec des invasions de sauterelles à différents moments. Les fourmis apparaissent sur les jetons de banque comme un symbole de frugalité. Il existe une très grande variété de représentations d'insectes et d'arachnides sur les médailles et les jetons. À ce jour, plus de 2000 médailles et jetons différents peuvent être comptés dans cette catégorie. Avec un intérêt croissant pour l’environnement, les thèmes entomologiques en numismatique.

(traduit d'après https://www.insects.orkin.com/ced/issue-1/numismatic-entomology/)

While Aristotle was studying the living world, including insects, other Greeks of the ancient world were probably collecting coins of their ancestors. The study of insects and of coins are probably equally ancient. The direct link between the two seemingly unrelated fields is even more ancient. Among the very first true coins, little lumps of electrum (a natural mix of gold and silver) issued in the late seventh century B.C., are ones picturing beetles, bees, and scorpions.

Numismatics is the study of coins, currency, medals and tokens. In recent years, collecting by “topic,” has become popular. Collectors specialize in animals, ships, famous persons, etc. It is only natural that a few devoted individuals have pursued an entomological bent. Using the broader concept of entomology, arachnids may be included.

The ancient Greeks produced the most artistically beautiful coins ever seen. These miniature masterpieces pictured gods and goddesses, mythological scenes, portraits and animals including insects. In some cases the insect was a principle part of the design. Entomological subjects include bees, beetles, butterflies, cicadas, ants, grasshoppers, and preying mantises.

In some cases the reason for depiction of an insect is easy to discern. For example, the honeybee was a sacred symbol of Artemis who’s center of worship was Ephesus. The honeybee appeared as the main design element on Ephesian coins for almost six centuries. In other cases the insect may have a mythological connotation. For example, a grasshopper on the back of a lion being strangled by Hercules may be a double reference to Hercules’ battle with a lion and to his freeing Mt. Oeta of locusts. Other depictions of insects are small, incongruous elements of coin designs and are thought to be symbols of families or local rulers responsible for the minting of the coins. There are somewhat over 300 types of ancient Greek coins picturing insects and arachnids.

The decline of the Greek power and the rise of the Roman Republic and Empire saw a decline in the place of insects on coins. No Roman coin has an insect as a principle design element; however, insects are frequent as small symbols on coins of the Roman Republic before 44.B.C. About 200 types of Roman Republican coins picture insects. The coming of the Roman Empire after Julius Caesar represents the almost total disappearance of entomological subjects on coins. A few of the Roman colonies in former Greek areas pictured scorpions, an occasional coin from Ephesus still pictured a bee, and some zodiac coins from Egyptian Alexandria included a scorpion. After about 200 A.D. the entomological eclipse was almost total. For 140 years until the 16th Century, the blackout continued. Only some obscure lead pilgrim’s tokens from the 12th Century found in Turkey, Break this pattern. They are probably from Ephesus and picture a crude bee.

The Renaissance that started in the 15th Century had a profound effect on coinage. After over a millennium of relegation to a utilitarian medium of exchange, coins once again became outlets of creative expression. Other changes included the development of medals (coin-like metal disks with no monetary value) and tokens (unofficial substitutes for coins usually issued by merchants). However, insects never regained the prominence they achieved in classical Greek coinage and art. Their appearance on true coins is a rare event until the present day. Fewer than 100 different coin types in the last five centuries have pictured insects. Only in the last few years with the developing craze for topical coins have several countries issued coins picturing insects. These are related to wildlife conservation themes. Similarly, insects are recent elements of some paper money.

While true coins have been a rather infrequent medium for entomological themes, medals and tokens have been varied and rich. These objects are not subject to the bureaucratic restraints of coins and are often highly original and artistic. They often have a propaganda purpose. By far the most frequent theme has been a beehive and honeybees. Even after the invention of the modern wood beehive, the old straw skep continues to be depicted on medals and tokens. The message is usually “industry has its sure rewards” as appears on an 18th Century British trade token The beehive is part of the coat-of-arms of Utah and often appears on medals and tokens of that State. Since ancient times, the butterfly has been a symbol of death and resurrection. It appears on medals relating to the death of kings and other famous people. Grasshoppers are shown on several German medals relation to plagues of locusts at different times. Ants appear on bank tokens as a symbol of frugality. There is an incredibly large variety of insect and arachnid depictions on medals and tokens. To date over 2000 different medals and tokens may be counted in this category. With increasing interest in the environment, entomological themes in numismatics are bound to increase in numbers, variety and artistic quality.








(from https://www.insects.orkin.com/ced/issue-1/numismatic-entomology/)



Annobon Island 2013 (Fantasy coins / Pièces de complaisance) - Scarabaeidae & Coccinellidae



Hippodamia californica (Coccinellidae) - Australie / Australia - 2010





Coccinellidae - Australie / Australia - 2011




Oryctes rhinoceros (Scarabaeidae Dynastinae)- Australie / Australia - 2012




Phalacognathus
muelleri (Scarabaeidae Lucanidae)- Australie / Australia - 2014




Coccinellidae - Australie / Australia - 2017




Coccinellidae - Cameroun / Cameroon - 2016




Coccinella septempunctata
  (Coccinellidae) - Canada - 2011




 
Lampyridae - Canada - 2015




Chrysochus auratus
  (Chrysomelidae) - Canada - 2017




Coccinellidae
- Congo - 2015




Temognatha
chevrolati (Buprestidae) - Cook Islands - 2000






Scarabaeidae - Cook Islands - 2017

Pièce de fantaisie / Fantay coin



 
Scarabaeus sacer (Scarabaeidae) - Crimée / Crimea - 2013




Scarabaeus sacer
(Scarabaeidae) - Fidji / Fiji - 2012




Lucanus cervus
(Lucanidae) - Fidji / Fiji - 2014




Rosalia alpina
(Cerambycidae) - Hongrie / Hungary - 2015




Scarabaeus sacer
(Scarabaeidae) - Ile de Man / Man Island - 2008




Coccinella septempunctata (Coccinellidae) - Niue - 2011




Coccinella septempunctata (Coccinellidae) - Niue - 2012




Coccinella septempunctata (Coccinellidae) - Niue - 2013




Coccinella septempunctata (Coccinellidae) - Niue - 2014



 Scarabaeus sacer 
(Scarabaeidae) - Niue - 2016



 Scarabaeus sacer 
(Scarabaeidae) - Niue - 2017



  Lampyris noctiluca 
(Lampyridae) - Niue - 2017
Pièces de fantaisie / Fantay coins


Lucanus cervus (Lucanidae) - Oudmourtie / Udmurtia - 2013


Oryctes rhinoceros 
(Scarabaeidae) - Palau - 2006



Coccinella septempunctata  (Coccinellidae) - Palau - 2009



Coccinella septempunctata  (Coccinellidae) - Palau - 2011



Coccinellidae - Palau - 2011



Lucanus cervus (Lucanidae) - Pologne / Poland - 1997



Lucanus cervus (Lucanidae) - Pologne / Poland - 2010



Rosalia coelestis (Cerambycidae) - Russie / Russia - 2012



Lucanus cervus (Lucanidae) - Russie / Russia - 2013



Trichius gallicus (Cetoniidae) -
Saint-Marin / San Marino - 1974


Rosalia alpina (Cerambycidae) -
Slovaquie / Slovakia - 2001



Scarabaeus sacer (Scarabaeidae) - Somalie / Somalia - 2017



Lucanus cervus (Lucanidae)
Calosoma inquisitor (Carabidae) Chalcosoma caucasus (Scarabaeidae)

Sumatra - 2017


Purpuricenus kaehleri (Cerambycidae)
Oryctes sp. (Scarabaeidae) Semanotus russicus (Cerambycidae)

Sumatra - 2018

Pièce de fantaisie / Fantay coin

Copris lunaris  (Scarabaeidae) -
Tchouvachie / Chuvashia - 2013

Pièce de fantaisie / Fantay coin

Lucanus cervus (Lucanidae) -
Transnistrie / Transnistria - 2006



 
Coccinellidae - Turquie / Turkey - 2016


Scarabaeidae Dynastinae
Coccinella magnifica - Coccinellidae
Lucanus cervus - Lucanidae
Macrodontia cervicornis - Cerambycidae
Scarabaeus sacer / Scarabaeidae
Goliathus sp. / Scarabaeidae Cetoniinae

Médailles éditées par la société américaine Intaglio Mint / Medals issued by the american society Intaglio Mint