Coléoptères nuisibles

Les Coléoptères ont une grande importance économique lorsqu'il s'agit des cultures ou des produits emmagasinés et des matériaux dont l'homme fait usage.

Les ennemis des cultures.

Dès l'antiquité, les dégâts occasionnés aux productions des hommes avaient frappé ceux-ci. Cette importance n'a cessé de croître avec le développement et la spécialisation des surfaces cultivées en plantations répétitives de type industriel. La liste des familles de Coléoptères s'attaquant aux cultures ou aux arbres est très longue et il serait fastidieux de les citer toutes. Il faut noter cependant que certains Scarabées, les Buprestes, les Longicornes, les Chrysomèles et les Charançons sont parmi les plus gros ravageurs.

Melolontha melolonthaCapnodis miliarisAgrianome fairmairei

Anthonomus pomorum

 
Eradication du coléoptère du manioc 

Le Doryphore a été un très gros problème pour la pomme de terre, a tel point qu'on sensibilisait les gens même à travers le courrier :

Leptinotarsa decemlineata

Les ennemis des denrées stockées.

Tout comme les cultures, les denrées emmagasinées par l'homme, naturelles ou transformées, sont l'objet des convoitises des Coléoptères. Ceux-ci y trouvent une source de nourriture abondante, constamment renouvelée. Les conditions de conservation lui assurent, par leur constance, une sécurité durable. Ces Coléoptères exploitent aussi bien les produits d'origine végétale (grains, fibres, bois,...) que ceux d'origine animale (peaux, laines, soie, corne,...).

Les plus importants sont les Dermestes, les Bruches et les Charançons.

Anthrenus verbascumNeltumius arizonensisAnagotus fairburni