Les Scolytes

Coléoptères foncés, petits à très petits. Chez de nombreuses espèces, la tête est plus ou moins cachée par le grand pronotum alors que chez d'autres elle s'allonge en une sorte de rostre qui les fait ressembler à des Charançons. Dans la très grande majorité des espèces, tout le développement et l'existence dépendent de la présence d'arbres à feuilles caduques ou de conifères. Les Scolytes sécrètent des phéromones, substances odorantes non perceptibles par l'homme, grâce auxquelles ils attirent les sujets de sexe opposé.

Stephanoderes hampei. ANGOLA, 1983. Scolytus scolytus

Ils se développent dans l'écorce (corticoles) ou dans le bois (xylophages). Les femelles creusent une galerie maternelle à partir de laquelle les larves forent leur propre tunnel qui s'en écarte de chaque côté en général. Les Scolytes sont de grands ravageurs des forêts.