Postes locales, émissions non officielles, vignettes et timbres illégaux.

Un petit mot sur les faux timbres.  Il m'a été suggéré de les supprimer de ce site. En fait, je crois qu'il est utile de montrer ces timbres faits pour tromper tout d'abord les collectionneurs. Comment savoir si ces timbres sont faux ? Tout d'abord grâce aux circulaires de l'U.P.U. (Union Postale Universelle), qui les recensent régulièrement. Ensuite, grâce au site WNS (l'Association mondiale pour le développement de la philatélie (AMDP) et l'Union postale universelle (UPU) ont conçu et développé ensemble le Système de numérotation de l'AMDP (WNS), qui a été lancé le 1er janvier 2002) sur lequel sont recensés les seuls timbres véritablement émis par les pays adhérents.
Libre à vous d'acheter ces faux timbres, mais sachez que vous faites ainsi le jeu des faussaires : si plus personne n'achète ce genre de "timbres", ils n'auront plus d'intérêt à les fabriquer...
La page suivante est adaptée du site de Stampshows.

Il y a plusieurs types de postes locales et de timbres vignettes. Voici une tentative pour les clarifier.

1. POSTES LOCALES - cinq types.
a) PUBLIQUES, distribution locale - des timbres locaux sont utilisé pour prépayer la distribution du courrier dans une ville, une île ou une région. Parfois ils payent par anticipation un courrier express (le jour même, ou service durant la nuit). Ne sont utilisés que les timbres locaux,  le courrier est livré par les employés de la poste locale et ne passe pas par le système postal national. Exemples - beaucoup de postes locales du 19ème siècle, poste de Hawaii, poste de
l'Île de Lord Howe . Ce sont de véritables postes locales car elles fournissent un vrai service, et les timbres sont authentiques.

b) PUBLIQUES, distribution nationale ou internationale - des timbres locaux sont utilisés pour le transport du courrier depuis une île ou un lieu non desservis par la poste nationale jusqu'au plus proche bureau postal national, ou le plus proche bureau postal dans un autre pays. Des timbres nationaux sont également joints de telle sorte que le courrier puisse être distribué par le service postal national, ou internationalement. Ce type de poste locale est disponible à tous par exemples sur des îles.  Exemples - Île Christmas (Océan Pacifique), Herm, Hustadvika, Kaulbach Island, Rattlesnake Island, etc. Ce sont de véritables postes locales car elles répondent à  un vrai besoin pour de petites populations, et leurs timbres sont authentiques.

c) PRIVEES - des timbres locaux sont utilisé pour payer l'acheminement du courrier d'un endroit sans bureau de poste national jusqu'au plus proche bureau. Ce type de poste locale est un service privé, généralement limité à une personne, famille ou entreprise, et non disponible au public. Ce type de poste locale est purement philatélique et souvent faite pour le plaisir. Exemples - Pineapple Post, Shrub Oak Local Post, etc.

d) POSTES FERROVIAIRES - les timbres de chemin de fer sont utilisés pour affranchir le courrier entre deux gares, ou entre deux gares, puis jusqu'au bureau de poste national le plus proche, si des timbres nationaux sont joints. Exemples - Snowdon Mountain Railway, Talyllyn Railway, etc. Ces postes ferroviaires fournissent souvent un réel service pour le transport du courrier, et leurs timbres sont authentiques.

e) POSTES AERIENNES - des timbres de poste aérienne non gouvernementaux sont utilisés pour le transport par avion. Ils sont également souvent été spécialement émis lors d'un vol expérimental ou un premier vol.  Exemples - L'Aéro Club Populaire de Nice et de la Riviera, Klondike Airways Ltd., etc. Ces postes aériennes fournissent souvent un réel service pour le transport du courrier, et leurs timbres sont authentiques.

Tous les timbres de coléoptères officiels émis par des postes locales pour payer un service réel sont listés par pays.

2. VIGNETTES - deux types.
a) Endroits réels.
Ce sont souvent des vignettes ressemblant à des timbres et utilisées pour promouvoir un lieu, un événement, une vente de charité, un produit ou pour faire un communiqué politique ou religieux, et pouvant être collées sur des enveloppes avec les timbres officiels d'un pays. Ils n'ont aucun pouvoir d'affranchissement. Exemples - cette vignette de Suisse

b) Endroits fantaisistes.
Ce sont des créations d'artiste faites pour ressembler à des timbres, et avec des noms inventés. Exemples - Ailinglapalap,Bolt Post, Ittoqqoortoormit,Wotje. Ce ne sont naturellement pas de vrais timbres et ils ne devraient pas tromper quiconque a de petites notions de philatélie et de géographie.

Ces vignettes ressemblent à des timbres, mais n'ont jamais eu la prétention d'en être.

3. POSTES LOCALES NON OFFICIELLES.
Ce sont les plus dangereux car ils ressemblent à de véritables timbres d'un pays ou d'une région existants. Une inspection plus rigoureuse montre que ce sont néanmoins des faux. Le nom du pays est réel, mais :
a)  Il a été légèrement modifié. Par exemple Somaliland & Somalie, etc.
b) L'endroit trouble (républiques russes du Caucase par exemple) et il est difficile de trouver une autorité attestant de leur validité ou non. Par exemple Abkhazie, Tchétchénie, etc.
c) Aucune véritable poste locale n'existe, car c'est actuellement une très petite île inhabitée ou un tas de rochers. Par exemple Redonda, Steep Holm, etc.
d) Aucune véritable poste locale n'existe, même s'il y a une petite population. Par exemple ces îles écossaises.
e) Aucune véritable poste locale n'existe, même s'il se déclare comme région ou pays autonome. Par exemple Daguestan, Occusi Ambeno, République de Maluku Selatan.

4. TIMBRES ILLEGAUX.
Les timbres illégaux ont été définis par l'Assemblée Générale de l'AMDP (Association Mondiale pour le Développement de la Philatélie), dans sa deuxième réunion (6 octobre 2000) comme des émissions illégales par des territoires n'ayant pas le droit d'émettre des timbres, ou des faux timbres produits par des fraudeurs au nom d'une autorité ayant droit d'émettre, dans le but de tromper les collectionneurs. Exemples - un exemple typique est la série "omnibus" Bénin/Congo/Timor.
L'U.P.U. (Union Postale Universelle) fait la chasse à ces émissions pirates et émet régulièrement des circulaires  à leur sujet. C'est aussi la raison de la création de la numérotation WNS, le système de numérotation des timbres-poste authentiques des membres de l'U.P.U. 

 


Pour en savoir plus sur le sujet, merci de visiter : http://www.stampshows.com/local-post.html ou http://www.bistamp.com pour les pays de l'ex-URSS.